Menu





PUB USER: cyrulnik

Personal Information

First (Given) Name:
Jean-Luc
Middle Name:
Last (Family) Name:
Barbier
Date Joined:
02/15/2008
E-Mail Address:
You must be Logged In To View!
Website:
barbier-traductions.fr
Gender:
Male
Profile:
I have been translating for 30 years into French, from English (but also from German, Swedish, Danish and Norwegian, and most other European languages through an extensive network of freelance colleagues that I have developed over the years).
Here are the main areas I work in:
LEGAL: Contracts, commercial and legal documents, patents and standards, advertising, marketing, financial and business reports, staff training manuals, etc.
TECHNICAL: Instructions manuals in mechanics, automotive and



Article Title: Le marché de la traduction en Chine
Date Created:
03/14/2013
Date Updated:
03/14/2013
Language:
French
Category:
Translation
TranslatorPub.Com Rank:
184
Views:
1145
Comments:
0
Ratings:
0, Average Rating: 0 (10 Max)
Text:

Le marché de la traduction en Chine: 18 % de croissance, 600 000 traducteurs

22.12.2012 par Jessica Antosik, traduit par Jean-Luc Barbier
Le secteur de la traduction en Chine connaîtra une croissance rapide jusqu’en 2015, mais un manque de traducteurs qualifiés freinera cette évolution. Tel est le résultat auquel est parvenu l’Association des Traducteurs Chinois (Translators Association of China) qui a publié début décembre à Beijing pour son 30ème anniversaire son premier rapport annuel. On y lit que le nombre des agences de traduction a augmenté de 18,4 pour cent par an entre 2003 et 2011. Pour la période de 2011 à 2015, on escompte un taux de croissance de 15 pour cent par an. Le secteur de la traduction occupe actuellement en Chine 640 000 personnes.
„Ces 30 dernières années, l’industrie de la traduction a remporté des succès historiques dans les secteurs de la politique, la diplomatie, l’économie, la défense, les sciences et la culture“, a déclaré Guo Xiaoyong, Secrétaire général adjoint du China International Publishing Group. „Dans le passé, la plupart des entités engagées dans la traduction faisaient partie de ministères ou d’entreprises publics, mais suite au rapide essor de cette branche, le nombre des agences de traduction n’a cessé de croître“, a-t-il expliqué.
Guo a ajouté que le déficit commercial de la Chine en ce qui concerne les droits d’auteur sur les livres diminue de plus en plus. En 1999, le rapport entre les importations et les exportations de publications était de 15 à 1, tandis que ce taux est tombé à 2,1 à 1 en 2011. Entre 1980 et 2009, les traducteurs chinois ont traduit quelque 10 000 livres à partir de différentes langues. A côté des prestations de traduction et d’interprétation traditionnelles, la branche a élargi ses prestations au sous-titrage de films, au langage des signes et à la traduction automatique.
Guerre des prix entre les agences de traduction chinoises
Néanmoins, le secteur de la traduction chinois a „encore un long chemin à parcourir“ pour répondre à la demande du marché, reconnaît Guo Xiaoyong. Etant donné que les sociétés de traduction versent à leurs employés des salaires relativement bas et imposent peu d’exigences à leurs nouvelles recrues, elles sont maintenant engagées dans une féroce concurrence sur les prix qui sera fatale à certaines.
„Il faut six à douze mois pour rédiger d’importants documents d’appel d’offres, par exemple. Or, les traducteurs n’ont que quelques jours pour traduire ces documents dans une autre langue, si bien qu’en règle générale, la qualité est plutôt mauvaise“, déclare le Secrétaire général adjoint du China International Publishing Group.
Les auteurs du rapport annuel de l’industrie de la traduction chinoise estiment que la production annuelle des services linguistiques en Chine atteindra 260 milliards de yuan (environ 31,9 milliards d’Euro) à l’horizon 2015. Par ailleurs, cette branche représentera alors plus de deux millions d’emplois. Fin 2010, il n’y avait cependant que 27 000 traducteurs certifiés dans l’ensemble du pays.
„Si l’on y ajoute les traducteurs travaillant dans les entreprises publiques, on ne compte guère plus de 560 000 traducteurs qualifiés dans toute la Chine, soit moins de dix pour cent du nombre total de traducteurs qui exercent actuellement ce métier en Chine“, indique Yang Yingzi, Directeur en exercice du National Translation and Appraisal Center du China International Publishing Group.
Rate It!
You must be logged in to vote!

You can log in, or sign up for free, here!
Comments:
There are no comments on this yet, be the first below!
Post a new comment:
You must be logged in to comment!

You can log in, or sign up for free, here!
YouTube YouTube YouTube

©TranslatorPub.com 2019 All Rights Reserved.
Mail comments and suggestions to info@translatorpub.com | Privacy Policy | Sitemap.

Paypal     Paypal
Paypal     Paypal
Paypal